Histoire du village

Le Château

Autrefois résidence des seigneurs de Villemoustaussou, le château existe encore de nos jours, avec au centre, une tour de quatre étages percée à la base d'une porte fortifiée qui donnait accès sur une cour intérieure.

Au cours des siècles, il a subi d'importantes modifications pour le rendre habitable. Celles-ci ont changé son aspect primitif, le sommet de la tour ayant été notamment tronqué. Toutefois, son architecture permet de le dater de la fin du XIVème ou du début du XVème siècle.

A cette époque, le bourg était entouré de fortifications, véritables remparts percés de trois portes et renforcés par trois tours, qui protégeaient le village. Ces fortifications, jugées inutiles par la population, auraient été détruites après la Révolution de 1789. Il n'en reste aucun vestige.

Les pierres furent utilisées pour la construction de maisons longeant la promenade. Ces murs et les fossés adjacents ont laissé place à la promenade actuelle qui entoure le cœur du village au sein duquel on trouve divers témoignages du passé parmi lesquels :

Rue de la Liberté : un linteau de fenêtre portant la date de 1746 et un dessin gravé représentant une paire de ciseaux et un fer à repasser et une aiguille; une pierre incluse dans la muraille, gravée d'une sorte de masse ou de maillet.

Rue du château : un blason, gravé des lettre P B, orne le pignon d'un bâtiment

Rue du château : dans l'angle gauche du bâtiment orné du blason cité ci-dessus s'encastre une pierre sculptée figurant un animal inconnu. Sa gueule armée de dents évoque celle d'un loup et a inspiré le nom de "louve de Pennautier". Il semble plus vraisemblable que la créature représente un diable et que cette sculpture, datant probablement du XVème siècle, provienne d'une église dans laquelle elle servait de base à un arc.

Boulevard de la République : une sculpture, taillée dans un bloc de grès, représente un visage endormi.


L'église

C'est un édifice fort ancien dont on ne connaît pas la date de construction. L'église contenait trois tombeaux, actuellement au musée de Carcassonne, dont les dalles portaient les inscriptions de 1299 à 1300 et qui prouvent que l'édifice était déjà en place à la fin du XIIIème siècle.

On sait également, grâce à l'inscription figurant sur une pierre extérieure de la sacristie, que ce bâtiment a été reconstruit en 1555. L'église est de style gothique. L'abside, voûtée et faite de plâtre et de liteaux, est à cinq pans et mesure 6,5 mètres de profondeur et 7,3 mètres de large. La nef comporte quatre travées. Mesurant 20,70 mètres de long pour 8,3 mètres de large, elle est couverte d'une fausse voûte en bois et plâtre de 8,9 mètres de hauteur. Un prolongement de la nef contient l'escalier menant au clocher.

Les fonds baptismaux et cinq chapelles s'insèrent sur les côtés Le clocher date du début du XVIIIème siècle. Il a subit d'importantes réparations entre 1864 et 1885 qui changèrent l'aspect de l'édifice originel pour donner le bâtiment que nous connaissons aujourd'hui.

#

#
#

Patrimoine

Le cru Cabardès

Sous un climat "Vent d'Est, Vent d'Ouest", sur les pentes douces de la Montagne Noire, le vignoble du Cabardès réunit, à parts égales, deux familles de cépages: atlantiques (merlot et cabernet) et méditerranéens (syrah et grenache).

Le vignoble de l'A.O.C. Cabardès s'étend sur 18 communes et représente 500 hectares actuellement en production pour un volume global d'environ 25 OOOhl (3 300 000 bouteilles). La quasi-totalité de cette appellation de petite taille est vendue en bouteilles avec 65% à l'export.

Les vignerons des 22 châteaux et domaines vous invitent à visiter les sites et les caveaux du Cabardès, à déguster leurs vins, fruits d'un travail de haute couture de recherche de finesse et d'équilibre qui recommence pour chaque millésime. Passionnés par les possibilités qualitatives de leur terroir, les vignerons attachent une importance particulière à l'élaboration de vins riches et complexes grâce aux rendements limités, aux raisins mûrs et aux assemblages des vins issus des deux familles de cépages.

Ce terroir se trouve au cœur du vignoble, des terres caillouteuses sur les premiers coteaux de la Montagne Noire orientés vers le sud particulièrement propices à l'élaboration de grands vins complexes en arômes, harmonieux, riches et soyeux.

En Cabardès les paysages sont d'une beauté rare et préservée, coté méditerranéen des garrigues odorantes recouvertes de thym et de chênes verts, coté montagne des vallées fraîches et calmes où s'étendent des pâturages et des châtaigneraies autour de villages insolites.

Un réseau de pistes préservées et balisées pour randonneurs à pied, à cheval ou en VTT permet de découvrir le patrimoine de constructions en pierre sèche, des circuits botaniques, des abbayes, des grottes et des châteaux. Le Cabardès est un pays, un vignoble, paradis des randonneurs et des amateurs d'authenticité.


E-mail : aoc-cabardes@wanadoo.fr
Site Internet : http://www.aoc-cabardes.com

Les producteurs de Villemoustaussou

CHATEAU DE BRAU
Wenny & Gabriel TARI
Producteurs de vins biologiques
Tél. : 04 68 72 31 92 / 06 64 31 48 65
Fax : 04 68 25 91 17
E-mail : chateaudebrau@aliceadsl.fr
Ouverture du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h

DOMAINE SAINT ROCH
François CAZAUX
Tél : 04 68 78 19 32

CAVE COOPERATIVE DES COTES DU TRAPEL
11600 VILLEGAILHENC
Tél. : 04 68 77 10 79

CHATEAU RIVALS
Earl JORDAN
Domaine de Rivals
Tél. : 04 68 47 29 98
Fax : 04 68 72 38 16

DOMAINE O'VINEYARDS
Joseph, Liz et Ryan O'Connell
Tél : 04 68 71 31 58
Mobile : 06 30 18 99 10
Email : ryan@ovineyards.com
Site web : www.ovineyards.com

CHATEAU LA MIJEANNE
Domaine de la Mijeanne
Route de Villalier
Tél. : 04 68 10 99 71


#