Une épicerie solidaire mobile Publiée le 26 avr. 2017

Noëlle et Nicole sillonnent le département au volant de leur "camion-épicerie". Elles vont à la rencontre de leurs bénéficiaires, travailleurs pauvres mais aussi étudiants et retraités, à très bas revenu. Une permanence est organisée dans la Commune, en collaboration avec la Mairie et plus particulièrement la Commission des Affaires Sociales composée de Roger Lorion (sur la photo), Véronique Fabre et Jean-Louis Bizot.

L'association "l'épicerie solidaire" est née en 2013, initiée par Francis Campos, son Président. Il s'agit de vendre à très bas prix, des produits frais et conservables aux travailleurs pauvres du département. Cette frange de la population qui travaille mais dispose de très bas revenus. Aujourd'hui plus d'une vingtaine de bénévoles sillonne le département, organisé en secteur, pour donner accès à une alimentation minimum à ces foyers, "toujours plus nombreux".

L'association propose des produits issus du commerce général, soit invendus, soit donnés, soit vendus à bas prix par quelques enseignes de la région. Elle se rapproche en parallèle des Communes pour engager une collaboration et leur demander parfois une autorisation d'emplacement régulier. Et un bénévole de préciser "certaines Communes nous refusent cette autorisation".

L'organisation est bien structurée. Sous couvert d'anonymat, les demandeurs s'inscrivent dans leur Mairie qui transmet le dossier à l'Association. Cette dernière, de son côté, traite et inscrit ces personnes comme bénéficiaires - sous condition de revenu. Ensuite, le rendez-vous leur est donné dans une commune à proximité de leur domicile.

En somme, ce commerce solidaire respecte, au travers de la discrétion et de la vente, l'indépendance et la dignité auxquelles chacun a droit.

Joignable au 04 68 72 33 52

#